Pour le maintien de la quasi-gratuité des transports en commun pour les retraités de plus de 65 ans, les demandeurs d’emploi et les étudiants.


Au-delà de la gratuité des transports, c’est bel et bien un problème de politique sociale et environnementale que la Mairie de Toulouse refuse de prendre en compte.
Transports gratuits et parkings périphériques adaptés, la seule vraie solution à la pollution urbaine qui ruine nos santés.

Vidéo produite par l’Ufict-CGT Midi Toulousain pour le compte des retraités de Midi-Pyrénées.

 

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.